mardi 23 août 2016

La boucle est bouclée !

 La 67ème mission d'Amsterdam une soirée d'hiver (photo : Isabelle J)

Dans une semaine, le Marion Dufresne sera devant la base Martin-de-Viviès pour sa deuxième rotation de l'année avec la relève des personnels techniques et le nouveau chef de district à bord. Cette arrivée marquera donc la fin de cette 67ème mission et le début d'une autre (la 68ème !) ...

L'occasion de revenir sur cette année exceptionnelle en quelques chiffres et autant de souvenirs, ainsi que de vous remercier pour votre intérêt et la bonne fréquentation du blog tout au long de l'année !

La 67ème mission, c'est (entre autres) ...

43 personnes d'horizons très divers (36 garçons et 7 filles), qui ont vécu, à un moment ou un autre, quelques semaines ou plusieurs mois dans un groupe cordial allant de 19 (hivernage) à 34 résidents (campagne d’été) !

344 jours de mission entre le 24 septembre 2015 et le 1er septembre 2016, dont 20 jours d’une intense campagne d’été en décembre 2015 !

117 fiches de manip’ posées et validées (sorties hors-base professionnelles, nuitées en cabanes, bivouacs aux quatre coins de l’île, pique-niques, randonnées, chasse au trésor, baignade) pour partir explorer en profondeur et en détail les 55 km² du territoire !

954 phylicas mis en terre dans différents secteurs de l’île (Grand tunnel, coulée Heurtin, alentours des cratères Dumas, mais aussi pour la première fois dans l’histoire d’Amsterdam, à la pointe Del Cano, c’est-à-dire au plus loin de la base) lors de 8 journées de plantation organisées par les agents de la RN. Ce très bon score semble être un record historique (il dépasse du moins très largement les cinq dernières campagnes annuelles de plantation) !

36 activités collectives, jeux, repas à thème, animations, élections et autres événements sportifs variés proposés par les hivernants lors de la semaine de la Mid-winter (du 19 au 26 juin) !

5 passages de bateaux (sans compter les 5 OP du Marion Dufresne sur la même période), qui sont venus rompre régulièrement notre isolement pour quelques heures ou quelques jours dans nos eaux territoriales et nous ont offert de belles rencontres et des moments d’échanges appréciés par les hivernants : le patrouilleur Osiris en novembre, la frégate Nivôse en mars, son homologue le Floréal en mai et bien entendu, le fleuron de la pêcherie locale, en décembre/janvier (première marée) et mars/avril (seconde marée) : l’Austral !


et pour terminer, pas moins de 35 kg de belles langoustes en une seule levée de casiers, le record de pêche pour cette année grâce à la persévérance et l’implication de notre chef Francis et de ses courageux acolytes. Nous avons ainsi pu offrir à tous nos visiteurs la possibilité de déguster en quantité notre plus belle spécialité culinaire !

Photo de mission, où chacun a pris la fonction d'un autre (photo et montage : Isabelle J. et Gil A.)

2 commentaires:

  1. Belle équipe et belles aventures. Vous aurez peut-être de la visite d'un autre navire (où mon fils est stagiaire) avant le Marion Dufresne ����
    Bon retour ou bonne installation suivant chacun

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour les tampons de toute l'équipe sur le courrier philatélique que je viens de recevoir. Bon retour à la Mission 67 et bon séjour à la Mission 68.

    RépondreSupprimer