lundi 15 décembre 2014

OP3, les voilà !!!







Nous sommes le lundi 24 Novembre 2014, il est 14h30. Le soleil brille dans un ciel sans nuage. Et tous les hivernants d'Amsterdam sont sur le Banc de la Solitude, guettant l'horizon.


 




Ça y est, le voilà !
Le Marion Dufresne apparait au large.





C'est parti pour 3 jours intenses.
L'OP3 commence !!!


Sur la cale, les équipes Sécurité et Infra sont déjà à pied d'œuvre pour réceptionner la manche à gazole qui nous fournira les 180 m3 nécessaires pour remplir nos cuves et nous fournir une autonomie d'énergie pour les 2 années à venir.


D'autres hivernants enfilent combinaison rouge et casque bleu pour jouer les "Playmobiles", ces agents chargés de sécuriser les DZ (Dropping Zone) de l'hélicoptère, le tout sous l'œil avisé du chef pompier. Le reste de l'équipe patiente à la DZ verte, zone de dépose des passagers, afin de faire le meilleur accueil possible aux 10 nouveaux hivernants qui arrivent, aux membres du Siège, ainsi qu'au nouveau préfet des TAAF, Mme Cécile Pozzo Di Borgo, pour sa première visite à Amsterdam. En un instant, la petite base habituellement bercée par le miaulement des otaries se transforme en une véritable ruche.


 
La présence de l'hélico est l'occasion d'acheminer dans différents endroits de l'île des vivres et du matériel pour les cabanes, d'évacuer les déchets, d'apporter les dépêches postales contenant le courrier philatélique ainsi que les colis tant attendus par les hivernants, mais aussi de faire la maintenance du relais 26 au Mont Fernand permettant de maintenir les communications VHF avec la partie Sud-Ouest de l'île. Une équipe de scientifiques est également envoyée dans la Caldeira avec les 2 tonnes du matériel nécessaire à leurs recherches sur le paléoclimat qui dureront 1 mois.




    Pour cette opération logistique (OP), les cuisiniers d'Amsterdam ont préparé un véritable festin afin de nourrir plus de 70 personnes à chaque repas (110 le dernier midi). La spécialité locale, la langouste d'Amsterdam, tient une place de choix dans le buffet.



Le deuxième jour, la "portière" (barge remorquée par une vedette) est mise à l'eau à partir du bateau, permettant ainsi d'acheminer du matériel lourd sur base par voie maritime et d'évacuer d'énormes conteneurs de déchets en ferraille accumulés durant plusieurs années.



C'est aussi l'occasion d'accueillir sur base 8 touristes venus visiter les terres australes grâce à la rotation du Marion Dufresne. Accompagnés par les agents de la Réserve Naturelle et par les VAT (jeunes scientifiques) de l'IPEV (Institut Polaire Français), ils découvrent ainsi la vie des hivernants sur Amsterdam et les milieux naturels de l'île.







Mercredi, l'OP touche à sa fin. Il est temps de dire au revoir aux quatre membres de l'équipe ayant fini leur hivernage. Un moment fort sur la DZ où se mêlent émotion et fatigue. Une OP se termine mais une autre se prépare déjà…











Au revoir Marion, à dans un mois !!!

Frédéric LERICHE
Chef BCR, GP
Et Convoyeur de Bonnes Nouvelles

1 commentaire:

  1. Bravo Mr Leriche!
    bel article, belles photos, on a vraiment l'impression de l'avoir vécu! en tout cas ça donne vraiment envie d'y être!
    Votre blog est d'ores et déjà dans mes favoris.
    Bon courage à ceux qui partent mais aussi à tous ceux qui restent, c'est vraiment embêtant tout ce pollen autour de la DZ en cette période...
    Bise
    Ben

    RépondreSupprimer